Collège nail Indigo à Disneyland Paris

Il y a plus de 10 mois que je n’ai rien partagé avec vous, et pourtant tellement d’aventures vécues dans le journal de bord de Supernana… Aujourd’hui, je vais vous raconter comment j’ai vécu le premier collège nail organisé par Indigo, en France, il y a un peu plus d’un mois.

Qu’est-ce que c’est un collège nail? Ici : une 40aine de stagiaires, vivants ensemble pendant 4 jours, venus pour découvrir différentes techniques de pose d’ongles et de nail art enseignées par 5 formateurs venus de France et d’Italie.

Quand j’ai appris, il y a plusieurs mois, que j’allais être l’un des formateurs de ce collège, j’ai été à la fois honorée, émue, excitée et stressée. On m’a demandé de préparer un programme pour faire découvrir les personnages de dessins animés. J’avoue que le choix a été difficile pour moi car je voulais faire plaisir à la fois à ceux qui avaient déjà suivi ce stage avec moi… et à la fois à ceux qui ne l’avaient pas suivi. Mon choix s’est arrêté sur Minnie et Winnie.

20170225_150214       16195826_1788960161365478_3224706686142550088_n

Toutes ces semaines sont passées sans que je réalise que l’événement approchait de plus en plus. Ce fut 3 jours avant le jour J que je ne dormais plus, je stressais… Est-ce que cela va leur plaire? Mais purée ils vont être 40 à me regarder! Et j’en passe lol!

Arrivée la veille en voiture avec ma collègue Marie-France de la Réunion et avec mes petites bretonnes : Patricia, Marie et Aurélie, déjà à ce moment là l’ambiance était annoncé avec de bons fous rires! Nous sommes arrivées à l’Hipark de Serris où avait lieu notre pensionnat du week-end.

fb_img_1490173121226.jpg

 

 

wp-image-1139333711jpg.jpg

Au programme du premier jour : le matin Stéphanie (formatrice dans le nord de la France) présentait son module « Wedding », technique gel painting, matelassé, 3D en résine…les stagiaires étaient tous présents et concentrés. Pour moi, le stress était là dès la première minute du Collège nail alors que je n’ai présenté mon module que l’après-midi. Au moment de commencer mon cours, le stress s’était envolé, j’avais déjà rencontré la plupart de ces personnes et mon cours, je l’adore donc j’ai pris conscience que je n’avais plus aucune raison de m’angoisser, et hop!

20170224_085609

20170224_125542

20170224_085633

Au programme du deuxième jour : Marco nous a présenté 2 formes d’ongles en gel, technique french reverse : l’amande russe et la Maryline. Nous avons commencé tôt et fini tôt car l’après-midi, nous allions dans le parc Disney nous promener et profiter!

PicsArt_03-12-05.10.25

Quel kiffe d’être là avec vous!  Apprendre à connaître les membres de l’équipe dans laquelle tu évolues c’est vraiment important et créer des liens pour former une « team » soudée!! On s’est levé tôt, on a travaillé, marché tout ce que l’on a pu…ce fut une journée éprouvante, le physique en a pris un coup! mdr!

Au programme du troisième jour : Léon nous a présenté l’amande moderne et le bridget en technique de pose résine. La résine et moi, cela fait 2 et pas 1. Je suis une « geleuse » et cela ne changera pas apparemment…mdr! Mais c’était 2 formes super sympa à travailler car très technique!

Et au programme du quatrième et dernier jour : Nail art avec Marianna. Nous avons commencé par une rose en One stroke peinture, puis une fleur en zhostovo et une fleur en gel 3d. Il n’y a que la dernière technique que je n’avais pas tester et malgré cela j’en apprends toujours, je kiffe!

fb_img_1490642762859.jpg

A la fin de la journée, nous avons clôturer ce campus par un apéro festif et cérémonie de clôture avec remise des diplômes et de remerciements.

fb_img_1490643459468.jpg

fb_img_1490643356099.jpg

fb_img_1489172528820.jpg

fb_img_1488263815235.jpg

 

 

Je veux remercier en premier Vlada car je suis prothésiste ongulaire depuis 2007, j’ai suivi quelques formations entre temps, mais la personne qui m’a fait arrivé où j’en suis aujourd’hui c’est elle. Depuis 2012, quand j’avais suivi ma première formation nail art avec elle, j’ai eu l’envie de continuer et de rechercher la perfection. Elle m’a dit que j’ai du potentiel et cela je ne l’oublierai jamais. Quelqu’un qui croit en toi, c’est tellement important quand tu ne crois pas en toi! Merci Vlada.

wp-image-1092541723jpg.jpg

Je remercie Cécilia pour m’avoir choisi comme l’un des formateurs et de son travail d’organisation de folie, merci à Yasint pour la traduction, je suis heureuse de t’avoir rencontré et j’espère qu’un jour on pourra parler plus longuement. Merci aux autres formateurs pour leur enseignement : Steph, Marco, Léon et Marianna.

Et je remercie tous les stagiaires pour leur travail, leur écoute, leur indulgence et leur concentration pendant mon cours. J’espère que vous en êtes content également! Merci : Marie-line, Audrey, Patricia, Aurélie, Véronique, Nathalie, Bérengère, Sadka, Charlène, Nathalie, Flora, Alexandra, Sandrine, Séverine, Anatalia, Kathy, Angélique, Carine, Sandra, Charlotte, Katucia, Lilou, Alexis, Scherley, Carole, Jacqueline.

Et mes collègues d’Indigo que je love : Valiane, Cindy, Aida, Stéphanie, Layka, Marie-France, Laure, Elodie, Laetitia, Priscilla, Anaïs, Deborah, Joanna, Ymenn et laetitia.

J’en ai versé des larmes de rires, et de pur bonheur. Je suis en quête de reconnaissance dans mon métier et j’ai l’immense honneur d’avoir participé à cet événement et de recevoir régulièrement de nombreux compliments. Merci à vous!

 

 

received_10210793658290472.jpeg

Bonne soirée et à très bientôt pour le prochain article sur ma visite du salon Estetika à Bruxelles,  bisous bisous!

Publicités

Bienvenue chez les belges!

Bonsoir

Aujourd’hui je vous raconte mes aventure belges de ce début d’année. Vous allez voir que c’est folklorique! Limite un sketch qui a été écrit pour moi!

Janvier 2016 : Mon premier voyage belge de l’année vers Liège. Le jour de mon départ, on commence par me dire : « Tu es sûre de vouloir venir? Ils annoncent de la neige. » La météo est une valeur sûre? C’est bien nouveau ça! Je pars en train moi, donc la neige peut m’importe! Et le soir de mon arrivée, pas un flocon à l’horizon. Voilà, je vous le dis le dit moi il ne faut pas écouter la météo…Euh lol car le lendemain matin, c’est un autre paysage que je vois par la fenêtre de l’hôtel : de la neige partout, les voitures sont recouvertes tellement y en a.

La vue de ma chambre d’hôtel plus tard ce jour là. Non je ne suis pas allé faire la formation car la neige a empêché les stagiaires de faire la route sans problèmes. Oui j’ai passé la journée entière seule à l’hôtel à attendre que le temps passe, loin de ma petite famille, au chômage forcé. Le lendemain, certaines ont pu venir, heureusement, j’ai pu au moins faire une journée sur les 2 prévues.

Seulement, le retour n’a pas été sans neige…La SNCB a des difficultés de circulation, mon train arrive en retard à la gare de Liège, et j’ai un changement à Bruxelles que je rate à cause de ce retard. Je dois prendre le TGV suivant. J’arrive à Paris gare du Nord à 20H08 l’heure à laquelle le dernier train de la journée pour rentrer chez moi part, mais à la gare Montparnasse, donc de l’autre côté de Paris. Je suis donc été obligé de dormir à Paris et autant vous dire que les hôtels proche des gares, un samedi soir, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de moins cher. Le monsieur au guichet de la gare (à qui j’ai demandé conseil) m’envoi vers un hôtel « pas trop cher ». Quand j’arrive devant le Timhotel qui en ce samedi soir, fait la chambre à 170E la nuit…autant vous dire que je commence à me demander où je vais dormir, il commence à se faire tard, il est 21H30/22H. Du coup, je recherche sur le site BOOKING.COM ce qu’ils proposent autour de moi et là….ouf! Un hôtel a 80E c’est le moins cher et à 5minutes à pieds avec ma grosse valise rose!!!

D’ailleurs, je suis agréablement surprise : HOTEL MONTPARNASSE ST GERMAIN : 19 rue du départ 75014 Paris. Je ne rentre que demain, pour retrouver ma petite famille. Je ne l’ai pas écrit mais certains s’en doutent, j’ai énormément pleuré. Pourquoi? Par la fatigue, le stress, la colère et la culpabilité. Je voulais voir mon bébé.

Février 2016 : me voilà repartie vers Verviers cette fois. Les transports se sont très bien passés, ouf! J’ai réservé à l’HOTEL DU MIDI, 7, 4800 PETIT-RECHAIN. Je suis trop contente, sur le site ils disent qu’il y a une baignoire dans la chambre! J’ai une douche à la maison, je me fais une joie d’y être. La première chose que je fais en entrant c’est de vérifier et qu’elle est bien là…Et oui, elle est là! Trop top la classe à Dallas! Je prends le temps de manger, j’installe ce que je vais avoir besoin pendant ma pause baignade, je fais couler l’eau, je la mets à température, je mets le bouchon, et là…. c’est le drame! Le bouchon n’est pas hermétique, l’eau s’écoule! Ah non hein, il en est hors de question, pour une fois, je vais faire ma chieuse et je vais téléphoner à la réception. « Je suis désolée, madame, nous ne pouvons rien faire pour vous, il n’y a aucune autre chambre disponible. Je ne comprends pas les clients d’avant ne nous l’ont pas signalés… » Bon bah tanpis pour moi…

Avril 2016 : je pars pour Sambreville vers Charleroi. Réservation à l’HOTEL IBIS AIRPORT BRUSSELS SOUTH, CHAUSSE DE CHARLEROI 590, 6220 FLEURUS. Je mange au restaurant italien LA GIARA à Sambreville, extra : je vous conseille les ORECCHIETTES SCAMPY! C’est une tuerie moi qui adore les spécialités italiennes et les pâtes de surcroit! Je vais aussi à la friterie, on m’emmène chez PAPY JO, on me dit que c’est la meilleure friterie du coin. J’en doute pas surtout que les friteries chez nous, n’ont rien à voir avec les vôtres, donc cela ne peut que : être meilleur. J’aime goûter, découvrir, on me conseille le bicky : extra aussi!

Mon retour est comme au mois de janvier… je ne vous le réécris pas mais à cause du retard de la SNCB, je suis obligée encore une fois de dormir à Paris. L’hôtel saint germain où j’ai dormi au mois de janvier est 40E plus cher ce soir, donc je retourne chercher sur BOOKING.COM et je réserve à l’HOLIDAY INN PARIS GARE MONTPARNASSE, 79-81 AVENUE DU MAINE 75014 PARIS. Très luxueux, chambre immense, une baignoire, et oui j’en profite avec un bon bain malgré le robinet qui fuit, le temps que je remplisse la baignoire, il y avait une inondation dans la salle de bain. Bref, j’aurai préféré être chez moi mais les aléas des transports sont imprévisibles. Il n’y a que ceux qui ne prennent pas ou peu les transports qui ne subissent pas autant que moi qui le prend chaque semaine.

Je pars pour MONS, seulement 2 jours après être rentrée de Sambreville. J’arrive avec 10minutes de bus et 10minutes de TRAM à la gare, j’ai 30 minutes d’avance. J’attends tranquillement en achetant un café et là, je vois plusieurs personnes paniquées en regardant les écrans. Je regarde et je vois que mon train direction Paris est supprimé. Je vais au guichet on me donne de nouveaux billets pour mes correspondances, je dois prendre les suivantes. Je lui demande quand même si elle est sûre qu’il n’y aura pas de souci avec le prochain TGV, apparemment non puisqu’il vient d’ailleurs. D’après les affichages il y a un train en panne à Sablé donc le train devait utilisé un autre itinéraire pour aller jusqu’à paris, tandis qu’au guichet, on me dit que ce sont des manifestants sur les voies qui empêchent la circulation des trains. Bref, après plusieurs minutes d’attente, je vois que mon TGV arrivera avec 40 minutes de retard, pour ma correspondance déjà changé cela ne va pas être possible. Je retourne au guichet et on me dit que je dois prendre direction Strasbourg, m’arrêter à MASSY TGV, prendre le RER B jusqu’à gare du nord et je peux prendre ma correspondance. Seulement le train pour Strasbourg a lui aussi du retard, le temps d’acheter un ticket de RER, de trouver les voies en arrivant à la gare du nord…. j’ai vu mon TGV partir… bref je dois prendre le suivant…quel sport! moi qui n’est pas sportive, il va falloir que je m’y mette sérieusement si je veux pouvoir assurer entre les correspondances, merci la SNCF, vous entretenez mes artères, mdr!

Mon article est programmé. Je fais sa publication lorsque je serais déjà reparti pour d’autres aventures en Pologne : Meeting international Indigo. J’ai hâte! Je serais sûrement arrivée d’ailleurs. Je ne pourrais donc pas répondre à vos mails, messages,… j’espère que vous comprenez. Je mettrais des photos sur instagram et Facebook cette semaine. Mais je prévois de vous raconter mon voyage dans mon prochain article.

Bonne soirée et à très vite!

Perfectionnement gel

Bonsoir,

Je me rends compte que cela fait plus de 3 mois que je n’ai rien publié…c’est honteux! J’espère et je pense être enfin de retour pour pouvoir vous publier un article par semaine… promis je vais faire au mieux.

Aujourd’hui, je vous présente quelquechose qui me tient à cœur. Comme vous le savez je suis prothésiste ongulaire depuis 6ans. Je n’ai pas eu un parcours « normal » mon arrivée dans le monde des ongles c’est fait par la force des choses. Je travaillais dans un institut-parfumerie et je ne portais plus de gel sur mes ongles depuis plusieurs mois. C’était une amie qui me les faisait et un jour j’ai déménagé (il y a 6 ans la plus proche prothésiste ongulaire était à 45/50km). Donc je ne faisais plus mes ongles et il était hors de question que je fasse confiance à quelqu’un d’autre que mon amie.

En discutant j’apprends que ma responsable avait appris à les faire mais ne voulait plus pratiquer. Je l’ai usé chaque jour pour qu’elle m’apprenne mais elle n’a pas voulu. Par contre, elle a fait venir « 1 JOURNEE » une formatrice de la marque SAREMCO griffe d’or afin que ma « collègue » soit formée…. bref j’ai eu le droit de rester debout toute la journée et à observer…et le lendemain elle me demandait de m’entrainer sur les ongles de mes collègues car la semaine suivante je travaillais sur clientes. Vous connaissez maintenant mes débuts dans le monde des ongles. En août 2009, je m’étais inscrite de moi même à 1 semaine de perfectionnement dans un centre ALESSANDRO, je ne supportais pas le fait de ne pas savoir si ce que je faisais, était bien ou mal, je ressentais le besoin d’être corrigé….

FRENCH BLANCHE

Pour vous donner une idée de ce que je faisais…. No comment!

Il y a 2 ans je suis devenue Formatrice en nail art et vous m’avez souvent demandé si je proposais des formations pour la pose de gel, ma réponse a toujours été « non ». Jusqu’à ce début d’année, j’ai voulu faire plaisir à l’une d’entre elles, et en discutant avec une autre, je lui ai donné des conseils cela m’a donné envie de lui montrer comment poser un chablon… et de fil en aiguille voici mes débuts de Formatrice perfectionnement gel :

PERFKARINEFEV2015

PERFKARINEFEV20151

PERFECTIONNEMENT DE PAULINE AVRIL 2015

Certaines d’entre n’avaient jamais posé un chablon et n’avaient appris que la pose de capsules…

PERFECTIONNEMENT JODIE MARS2015 2

PERFECTIONNEMENT JODIE MARS2015

PERFECTIONNEMENT JENNIFER AVRIL 2015

Je suis vraiment très fière de vous les filles! Merci de m’avoir fait confiance. Continuez, vous êtes sur la bonne voie. Ce qui me tient à cœur c’est de pouvoir aider celles qui en ont besoin, comme moi j’en ai eu besoin en 2009.

Merci de votre lecture, je vous souhaite une bonne soirée et vous dis à la semaine prochaine.